Mettons l'écologie au coeur d'une philosophie de réconciliation et de respect de l'environnement et des êtres humains !

Replaçons au centre des valeurs démocratiques : la solidarité plutôt que l'individualisme, la coopération plutôt que la compétition, le temps long plutôt que les décisions à courte vue, l'intérêt général plutôt que la somme des intérêts particuliers, la démocratie citoyenne en lieu et place de la technocratie ou des populismes.

VOTEZ POUR UNE GAUCHE ECOLOGISTE ET UN FUTUR DESIRABLE

Le monde, l'Europe, la France ont besoin d'écologie : l’Ariège aussi ! Parce que l’air, l’eau, la terre en Ariège comme ailleurs sont nos biens communs et parce que doivent cesser les politiques de l’entre soi en Ariège comme ailleurs, je serai être la députée qui vous donne la parole pour défendre vos territoires. Florence Cortès et les écologistes refusent l’état d’urgence permanent et la loi travail XXL. Ce n’est pas ce dont la France a besoin. La France a besoin de la transition énergétique, qui pourrait créer plus d’un million d’emploi et réduire les pollutions. La France a besoin de solidarité, pour loger tous ses habitant-e-s, pour que chacun-e ait accès aux soins, pour mieux résister aux crises. Ce dimanche, les Françaises et les Français ont la possibilité de refuser les dangereuses orientations du premier gouvernement Macron, la possibilité de protéger nos libertés et nos droits de travailleurs, et de voter pour un projet de société écologique, solidaire, démocratique et européen. VRAIMENT ECOLO ! VRAIMENT SOCIALE ! VRAIMENT A GAUCHE ! Replaçons au centre des valeurs démocratiques : la solidarité plutôt que l'individualisme, la coopération plutôt que la compétition, le temps long plutôt que les décisions à courte vue, l'intérêt général plutôt que la somme des intérêts particuliers, la démocratie citoyenne en lieu et place de la technocratie ou des populismes. Redynamisons nos territoires ruraux  Engageons la transition écologique de l’économie Luttons contre les inégalités Combattons tout ce qui sape les fondements de la démocratie Promouvons la dignité, l’autonomie et les solidarités Favorisons la non-violence et la responsabilité collective et individuelle Conservons des services publics de qualité pour tout-es

Lire la suite

eelv.fr

CETA : la démocratie doit choisir, pas les marchés

Lire la suite

Participez

Rejoignez
l’équipe
de campagne
dès maintenant

Bienvenue dans l'équipe de campagne !
Suivez également la campagne sur

Suivez-nous

mediapart.fr

Site d'information français d'actualités indépendant et participatif en ligne

Lire la suite

Mon engagement contre les traités de libre échange

Le CETA traité est contraire au droit de l’Union et peut-être même à notre Constitution. Dans ses dispositions, il fragilise notre modèle social et environnemental et constitue une menace pour la capacité de décision des pouvoirs publics et des citoyens. Il crée également une justice parallèle, rompant ainsi l’égalité de toutes et tous devant la loi. Plus généralement, il consacre la supériorité du droit commercial sur toute souveraineté politique. L’application partielle du CETA, avant même une éventuelle adoption par les parlements nationaux, constitue un déni de démocratie et est inacceptable. Tout comme la négociation secrète et l’absence de débat public ne peuvent plus être tolérées. Cet accord dépasse largement le cadre de simples négociations commerciales : il touche à tous les domaines de notre vie économique, sociale et politique. Les citoyens de l’Union désiraient et méritaient un débat transparent sur le CETA et expriment, dès que l’occasion leur en est données, leur scepticisme vis-à-vis de cet accord. Les eurodéputés écologistes ont pris leurs responsabilités et ont voté, conformément à leur engagement et comme 254 euro-député-es, contre ce traité. Le combat continue pour EELV qui apporte son soutien aux collectifs citoyens qui luttent contre ce traité dangereux pour notre avenir et qui ne doit pas pouvoir être ratifié par la France. Si je suis élu-e député je me battrais pour que la France et notre département se déclarent hors TAFTA, CETA et tout autre traité de libre-échange. Cette position a d'ailleurs été inscrite dans ma profession de foi. Florence Cortès

Lire la suite

eelv.fr

Viol sur mineur-e-s, Europe Écologie Les Verts souhaite une évolution de la loi

Lire la suite

reporterre.net

Reporterre, le quotidien de l ’écologie

Lire la suite

Transition citoyenne sur nos territoires. Sortir du nucléaire en 2035, c’est possible !

  Il est possible sans rupture technologique de diviser par deux notre consommation d’énergie et sortir du nucléaire et du charbon dès 2035, du gaz et du pétrole dès 2050. Pour réussir, la mutation technique doit s’accompagner d’une nécessaire mutation sociale dont seule parlent aujourd’hui les écologistes convaincu-es dont je fais partie. Sobriété energétique, efficacité et énergies renouvelables sont les piliers fondamentaux du scénario négaWatt qui a été présenté lundi 22 mai à l’Estive de Foix avec une conférence de Johann Vacandare, initiateur et cofondateur d’Enercoop Midi-Pyrénées. « Pour les trois grands usage de l’énergie (mobilité, chaleur, électricité spécifique), la demande en énergie finale est réduite de 50% entre 2015 et 2050. La sobriété et l’efficacité sont deux piliers indissociables et incontournables. Les énergies renouvelables peuvent fournir en 2050 100% des besoins. » Depuis 10 ans, une multitude d’initiatives locales citoyennes démontrent que ce scénario n’est pas une utopie. Rares sont les médias qui informent de la réalité de cette transition citoyenne qui s’est mise en route dans notre pays et dans notre région. En effet, en Occitanie 30 projets sont en cours de développement et 8 sont déjà en exploitation. Atteindre négaWatt, c’est aussi en agir sur notre agriculture, notre alimentation, nos modes de consommation. Dans la salle, 200 personnes étaient présentes et les élu-es ariégeois-es tout comme les candidat-es aux législatives ne se bousculaient pas. J’ai pu participer activement aux débats qui ont suivi avec Kathy Wersinger, conseillère régionale Nouveau Monde en commun, et nous avons déploré le peu d’intérêt que semblent avoir les politiques pour ce genre de manifestation. En savoir plus : https://negawatt.org/La-demarche-negaWatt

Lire la suite

eelv.fr

Climat : scientifiques et écologistes proposent des solutions pour échapper au pire

Lire la suite

LANCEMENT DE CAMPAGNE POUR LES VERTS en ARIÈGE !

C'est par une réunion publique à Foix sur le thème :  Voter écolo en Ariège ! Pourquoi ? que les candidats Europe Ecologie les Verts : Florence Cortès sur la circo 1, son remplaçant Philippe Miquel, et Jérôme Brosseron sur la circo 2, sa remplaçante Françoise CRUMBACH ont lancé leur campagne. Une cinquantaine de personnes avait fait le déplacement pour les rencontrer. Après avoir regretté de n'avoir pu trouver un consensus pour un rassemblement de toutes les forces de gauche en Ariège, Florence Cortès a déclaré : "Maintenant, pour ces élections nous sommes candidats face à ceux qui représentent ceux qui ont ôté de leur programme le revenu universel, le nucléaire, le diesel, 349-3 citoyen…, ceux qui sur nos territoires veulent la réouverture de mines, la création de routes encore et toujours, la privatisation des barrages… et qui expliquent que pour certaines de ces excellentes mesures les gens ne sont pas prêts. Nous sommes candidats face à d’autres qui prônent des politiques libérales, anti-écologiques et/ ou des politiques populistes ou de haine. Nous sommes candidats face à certains qui parlent certes de citoyenneté mais dont l’écologie est absente du programme. Nous sommes candidats face à ceux qui parlent de soumission lorsque nous parlons de démocratie et de liberté d’expression. Une vraie politique de gauche sociale et écologique est une urgence, un futur désirable est possible en Ariège, comme ailleurs. Parce que la dette écologique que nous laisserons à nos enfants ne sera bientôt plus remboursable." Jérôme Brosseron a enchaîné : "Je suis  tout à fait résolu et heureux de pouvoir faire campagne pour porter devant les ariègeois les propositions du programme d’EELV. Je suis présent sur toutes les grandes luttes qui mobilisent notre département et notre région aux cotés de citoyens et  d’associations. Face aux blocages du vieux monde et aux lobbies de tous poils, il faut des écologistes pour réaliser enfin la transition écologique de la France et de l’Europe. Des échanges constructifs se sont ensuite déroulés sur des sujets au coeur du projet écologique : les droits environnementaux, les droits culturels, l'agriculture paysanne, le nucléaire, la protection des rivières et des vallées, la démocratie, la vision d'une société post croissance, les maisons de santé, les services publics dans nos zones rurales et de montagne, l'égalité des territoires, l'alimentation, la création d'emplois, l'économie sociale et solidaire, l'éducation populaire ...  "Nous serons les députés de l’Ariège qui porteront avec détermination l’écologie et cette espérance d’un avenir au cœur du « Bien vivre » pour nous et nos enfants. » ont-ils déclaré avant d'inviter les participants à partager un convivial buffet bio.

Lire la suite

eelv.fr

Non à la ferme-usine des 4000 bovins en Saône-et-Loire

Lire la suite

VOTER ECOLO EN ARIEGE ! POURQUOI ?

Déterminé-es à continuer à porter le projet du « Bien Vivre » défendu par Yannick Jadot et porté par Benoît Hamon lors des présidentielles - qu’ils vont continuer de défendre par la création d’une « maison commune » le 1er juillet prochain - nous invitions les ariégeois-es à venir échanger, partager, proposer, débattre des sujets pour une véritable politique écologique, sociale vraiment à gauche, sur nos territoires comme ailleurs, mardi 16 mai prochain à 19H à la mairie de Foix à l’occasion d’une réunion publique. Partage d'expérience avec des élu-es locaux-ales EELV : Kathy Wersinger, conseillère régionale, Florence Rouch, présidente du SMECTOM, Laurent Carrere, adjoint au maire de Lavelanet. Rencontre avec Florence Cortès (et Philippe Miquel) et avec Jérôme Brosseron (et Françoise Crumbach) candidat-e-s Europe Ecologie Les Verts aux législatives en Ariège. 20 h 30 : buffet bio EELV Ariège

Lire la suite