Mettons l'écologie au coeur d'une philosophie de réconciliation et de respect de l'environnement et des êtres humains !

Replaçons au centre des valeurs démocratiques : la solidarité plutôt que l'individualisme, la coopération plutôt que la compétition, le temps long plutôt que les décisions à courte vue, l'intérêt général plutôt que la somme des intérêts particuliers, la démocratie citoyenne en lieu et place de la technocratie ou des populismes.

LANCEMENT DE CAMPAGNE POUR LES VERTS en ARIÈGE !

C'est par une réunion publique à Foix sur le thème :  Voter écolo en Ariège ! Pourquoi ? que les candidats Europe Ecologie les Verts : Florence Cortès sur la circo 1, son remplaçant Philippe Miquel, et Jérôme Brosseron sur la circo 2, sa remplaçante Françoise CRUMBACH ont lancé leur campagne. Une cinquantaine de personnes avait fait le déplacement pour les rencontrer. Après avoir regretté de n'avoir pu trouver un consensus pour un rassemblement de toutes les forces de gauche en Ariège, Florence Cortès a déclaré : "Maintenant, pour ces élections nous sommes candidats face à ceux qui représentent ceux qui ont ôté de leur programme le revenu universel, le nucléaire, le diesel, 349-3 citoyen…, ceux qui sur nos territoires veulent la réouverture de mines, la création de routes encore et toujours, la privatisation des barrages… et qui expliquent que pour certaines de ces excellentes mesures les gens ne sont pas prêts. Nous sommes candidats face à d’autres qui prônent des politiques libérales, anti-écologiques et/ ou des politiques populistes ou de haine. Nous sommes candidats face à certains qui parlent certes de citoyenneté mais dont l’écologie est absente du programme. Nous sommes candidats face à ceux qui parlent de soumission lorsque nous parlons de démocratie et de liberté d’expression. Une vraie politique de gauche sociale et écologique est une urgence, un futur désirable est possible en Ariège, comme ailleurs. Parce que la dette écologique que nous laisserons à nos enfants ne sera bientôt plus remboursable." Jérôme Brosseron a enchaîné : "Je suis  tout à fait résolu et heureux de pouvoir faire campagne pour porter devant les ariègeois les propositions du programme d’EELV. Je suis présent sur toutes les grandes luttes qui mobilisent notre département et notre région aux cotés de citoyens et  d’associations. Face aux blocages du vieux monde et aux lobbies de tous poils, il faut des écologistes pour réaliser enfin la transition écologique de la France et de l’Europe. Des échanges constructifs se sont ensuite déroulés sur des sujets au coeur du projet écologique : les droits environnementaux, les droits culturels, l'agriculture paysanne, le nucléaire, la protection des rivières et des vallées, la démocratie, la vision d'une société post croissance, les maisons de santé, les services publics dans nos zones rurales et de montagne, l'égalité des territoires, l'alimentation, la création d'emplois, l'économie sociale et solidaire, l'éducation populaire ...  "Nous serons les députés de l’Ariège qui porteront avec détermination l’écologie et cette espérance d’un avenir au cœur du « Bien vivre » pour nous et nos enfants. » ont-ils déclaré avant d'inviter les participants à partager un convivial buffet bio.

Lire la suite

eelv.fr

À Standing Rock comme ailleurs, agir pour le climat

Lire la suite

Participez

Rejoignez
l’équipe
de campagne
dès maintenant

Bienvenue dans l'équipe de campagne !
Suivez également la campagne sur

Suivez-nous

mediapart.fr

Site d'information français d'actualités indépendant et participatif en ligne

Lire la suite

VOTER ECOLO EN ARIEGE ! POURQUOI ?

Déterminé-es à continuer à porter le projet du « Bien Vivre » défendu par Yannick Jadot et porté par Benoît Hamon lors des présidentielles - qu’ils vont continuer de défendre par la création d’une « maison commune » le 1er juillet prochain - nous invitions les ariégeois-es à venir échanger, partager, proposer, débattre des sujets pour une véritable politique écologique, sociale vraiment à gauche, sur nos territoires comme ailleurs, mardi 16 mai prochain à 19H à la mairie de Foix à l’occasion d’une réunion publique. Partage d'expérience avec des élu-es locaux-ales EELV : Kathy Wersinger, conseillère régionale, Florence Rouch, présidente du SMECTOM, Laurent Carrere, adjoint au maire de Lavelanet. Rencontre avec Florence Cortès (et Philippe Miquel) et avec Jérôme Brosseron (et Françoise Crumbach) candidat-e-s Europe Ecologie Les Verts aux législatives en Ariège. 20 h 30 : buffet bio EELV Ariège

Lire la suite

eelv.fr

Les écologistes mobilisé-e-s contre Cigéo

Lire la suite

reporterre.net

Reporterre, le quotidien de l ’écologie

Lire la suite

A la RENCONTRE de Florence Cortès et Philippe Miquel

Vendredi 12 mai : marchés de Foix et La Bastide Sérou Samedi 13 mai : marché de Tarascon sur Ariège Dimanche 14 mai : marché Les Cabannes Mardi 16 mai : marché de Varilhes Mardi 16 mai à 19h à la mairie de Foix : VOTEZ ECOLO en Ariège ! Pourquoi ? Rencontre avec les candidats EELV aux Législatives Jeudi 25 mai : marché Vicdessos Vendredi 26 mai : marché Lavelanet Samedi 27 mai : marché Ax les Thermes Dimanche 28 mai : marché Verniolles Mercredi 31 mai à 20h30 : rencontre citoyenne à Massat Jeudi 1 juin : rencontres dans le Quérigut Vendredi 2 juin : marché Castillon Samedi 3 juin : marché Tarascon sur Ariège Dimanche 4 juin : marché Les Cabannes Jeudi 8 juin : marché Vicdessos Vendredi 9 juin : marché Foix Les échanges sur les marchés seront suivis de rencontres "au gré des vents" et de RDV avec les habitant-es ou/ et institutionnel-es, élu-es, chefs d'entreprise, associations... du territoire concerné. Les dates et lieux pour d’autres rencontres citoyennes sur Ax les Thermes, Montgaillard, la Bastide Sérou… ne sont pas encore connus à ce jour. L'équipe de campagne de Florence Cortès

Lire la suite

eelv.fr

Le 20 mai, les écologistes marcheront contre Monsanto

Lire la suite

Ensemble disons non au Front, le 7 mai votons !

Dans un contexte délétère et malgré l’acharnement des soutiens du gouvernement sortant à détruire ses chances de réussites, le candidat Benoît Hamon dans le cadre de l’accord avec Yannick Jadot a mis en avant un projet novateur, courageux et profondément écologiste. Si les résultats ne sont pas à la hauteur de l’urgence à changer de modèle de société, son discours a permis de mettre au coeur de cette campagne des questions essentielles pour l’avenir des Français-es. L’Ariège est un des départements où son score est le plus élevé. Il faut cependant noter que dans notre département comme ailleurs, la gauche recule et n’est plus majoritaire, même si la victoire ariégeoise de Jean-Luc Mélenchon montre encore un ancrage profond de celle-ci sur nos territoires. La politique libérale et anti-écologiste prônée par Emmanuel Macron ne constitue pas, à nos yeux, une solution aux crises sociale, démocratique et écologique que traverse nos territoires. Pour autant, face au national-populisme incarné par le FN et sa candidate, nous en appelons à un sursaut démocratique. La réalité de la gestion politique du FN, telle qu’elle se développe dans les villes dirigées par le parti comme Henin-Baumont, renforce notre détermination à lui faire barrage. Si le programme d’Emmanuel Macron peut être combattu démocratiquement au Parlement et être battu dans les urnes dans un futur proche, le risque de dérive autocratique du pouvoir par le FN apparaît aujourd’hui comme un danger autrement supérieur. La dette écologique que nous laisserons à nos enfants ne sera bientôt plus remboursable ! Nous ne cesserons de nous battre pour que l’écologie reste au cœur des politiques et des débats citoyens. L’écologie est bien vivante et présente et elle a pleinement pénétré la gauche, c’est-à-dire le mouvement de ceux pour qui la justice sociale est une condition vitale de la paix civile. Pour toutes ces raisons, en Ariège comme ailleurs, l'écologie a besoin de candidat-e-s aux législatives des 11 et 18 juin prochain. Europe Ecologie Les Verts confirme que Florence CORTES et Jérôme BROSSERON seront leurs candidat-e-s dans la 1° et la 2° circonscription, pour une République de gauche, démocratique, écologique, sociale et européenne. Europe Ecologie Les Verts appelle à voter contre le Front National dimanche prochain. EELV Ariège

Lire la suite

eelv.fr

Réaction d’Europe Écologie Les Verts à la composition du gouvernement

Lire la suite

L’écologie ne sera pas au second tour !

L’écologie ne sera pas au second tour ! La dette que nous laisserons à nos enfants ne sera bientôt plus remboursable ! Je ne cesserai de me battre pour que l’écologie sur nos territoires reste et soit au cœur des politiques et des débats citoyens. Dans un contexte délétère et malgré l’acharnement des soutiens du gouvernement sortant à détruire ses chances de réussites, le candidat Benoît Hamon dans le cadre de l’accord avec Yannick Jadot a mis en avant un projet novateur, courageux et profondément écologiste. Si les résultats ne sont pas à la hauteur de l’urgence à changer de modèle de société, son discours a permis de mettre au coeur de cette campagne des questions essentielles pour l’avenir des Françaises et des Français. L’Ariège est un des départements où son score est le plus haut. Il faut cependant noter que dans notre département comme ailleurs, la gauche recule et n’est plus majoritaire, même si la victoire ariégeoise de Jean-Luc Mélenchon montre encore un ancrage profond de celle-ci sur nos territoires. « La politique libérale et anti-écologiste prônée par Emmanuel Macron ne constitue pas, aux yeux des écologistes, une solution aux crises sociale, démocratique et écologique que traverse notre pays. Pour autant, face au national-populisme incarné par le FN et sa candidate, nous en appelons à un sursaut démocratique. La réalité de la gestion politique du FN, telle qu’elle se développe dans les villes dirigées par le parti comme Henin-Baumont, renforce notre détermination à lui faire barrage. Si le programme d’Emmanuel Macron peut être combattu démocratiquement au Parlement et être battu dans les urnes dans un futur proche, le risque de dérive autocratique du pouvoir par le FN apparaît aujourd’hui comme un danger autrement supérieur. En faisant barrage aujourd’hui au Front national, nous nous engageons à continuer notre combat pour une société plus juste et plus écologique tout au long du quinquennat contre le risque de libéralisation de la société et d’augmentation des inégalités sociales, économiques et environnementales que représente le programme d’Emmanuel Macron. Ce combat ne sera pas seulement le nôtre et nous continuerons à oeuvrer à ce rassemblement des progressistes et des écologistes autour d’un projet de société sorti du dogme de la croissance que nous avons initié au cours de cette présidentielle. Les campagnes de Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon ont montré que l’écologie était au cœur du projet du camp progressiste. » Porte-paroles nationaux

Lire la suite