Mettons l'écologie au coeur d'une philosophie de réconciliation et de respect de l'environnement et des êtres humains !

Replaçons au centre des valeurs démocratiques : la solidarité plutôt que l'individualisme, la coopération plutôt que la compétition, le temps long plutôt que les décisions à courte vue, l'intérêt général plutôt que la somme des intérêts particuliers, la démocratie citoyenne en lieu et place de la technocratie ou des populismes.

L’écologie ne sera pas au second tour !

L’écologie ne sera pas au second tour ! La dette que nous laisserons à nos enfants ne sera bientôt plus remboursable ! Je ne cesserai de me battre pour que l’écologie sur nos territoires reste et soit au cœur des politiques et des débats citoyens. Dans un contexte délétère et malgré l’acharnement des soutiens du gouvernement sortant à détruire ses chances de réussites, le candidat Benoît Hamon dans le cadre de l’accord avec Yannick Jadot a mis en avant un projet novateur, courageux et profondément écologiste. Si les résultats ne sont pas à la hauteur de l’urgence à changer de modèle de société, son discours a permis de mettre au coeur de cette campagne des questions essentielles pour l’avenir des Françaises et des Français. L’Ariège est un des départements où son score est le plus haut. Il faut cependant noter que dans notre département comme ailleurs, la gauche recule et n’est plus majoritaire, même si la victoire ariégeoise de Jean-Luc Mélenchon montre encore un ancrage profond de celle-ci sur nos territoires. « La politique libérale et anti-écologiste prônée par Emmanuel Macron ne constitue pas, aux yeux des écologistes, une solution aux crises sociale, démocratique et écologique que traverse notre pays. Pour autant, face au national-populisme incarné par le FN et sa candidate, nous en appelons à un sursaut démocratique. La réalité de la gestion politique du FN, telle qu’elle se développe dans les villes dirigées par le parti comme Henin-Baumont, renforce notre détermination à lui faire barrage. Si le programme d’Emmanuel Macron peut être combattu démocratiquement au Parlement et être battu dans les urnes dans un futur proche, le risque de dérive autocratique du pouvoir par le FN apparaît aujourd’hui comme un danger autrement supérieur. En faisant barrage aujourd’hui au Front national, nous nous engageons à continuer notre combat pour une société plus juste et plus écologique tout au long du quinquennat contre le risque de libéralisation de la société et d’augmentation des inégalités sociales, économiques et environnementales que représente le programme d’Emmanuel Macron. Ce combat ne sera pas seulement le nôtre et nous continuerons à oeuvrer à ce rassemblement des progressistes et des écologistes autour d’un projet de société sorti du dogme de la croissance que nous avons initié au cours de cette présidentielle. Les campagnes de Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon ont montré que l’écologie était au cœur du projet du camp progressiste. » Porte-paroles nationaux

Lire la suite

eelv.fr

Appel à l’union des forces écologistes et de gauche

Lire la suite

Participez

Rejoignez
l’équipe
de campagne
dès maintenant

Bienvenue dans l'équipe de campagne !
Suivez également la campagne sur

Suivez-nous

mediapart.fr

Site d'information français d'actualités indépendant et participatif en ligne

Lire la suite

50Min l’émission !

"50Min" pour un autre avenir pour nos territoires, pour notre Ariège ! "50Min" pour découvrir ma vision du rôle du député."50Min" pour découvrir qui je suis, mon métier, mes passions, ma famille, mes valeurs, mes engagements associatifs... "50Min" pour vous parler de projets, d'écologie, de culture, d'égalité des territoires, de handicap, de l'Europe, de citoyenneté, de démocratie, de passion, de paix, d'engagement, de déontologie, d'évasion fiscale, de violences faites aux femmes, d'agriculture paysanne, de liberté, de solidarité, de nucléaire, d'alimentation, de santé, de services publics,... des compteurs communicants (Touche pas à mon compteur 09), de la revitalisation de nos centres ville, de la mine de Salau ( STOP MINE SALAU), des Gardiens du Calamès (Les Gardiens du Calamès) , de la Filature de Niaux (Sibada Laines - Filature de Niaux), de monnaie locale (Monnaie 09 - les Pyrènes), d'économie sociale et solidaire (Kpsens), de défense de l’environnement (Association "le Chabot" de Protection des Rivières Ariégeoises) (CEA)... des politiques hégémoniques, des députés sortants, d'EELV...  "50Min" à regarder, à commenter, à partager. Merci de cet espace d'expression à la09tv.fr. Florence Cortès, candidate EELV Législatives 2017 Circo 1 Ariège https://www.youtube.com/watch?v=eC6ERzrUhbc

Lire la suite

eelv.fr

Faire barrage au Front national et continuer le combat écologiste

Lire la suite

reporterre.net

Reporterre, le quotidien de l ’écologie

Lire la suite

Visite au SMECTOM du Plantaurel

Objectif : « zéro déchet » Invités par Florence Rouch, nouvelle Présidente EELV du Smectom du Plantaurel, c’est avec David Cormand, Secrétaire National d’Europe Ecologie les Verts, Kathy Wersinger, Conseillère Régionale, Christine Arrighi, Jacques Arthuys et Pierre Redonnet membres du Bureau Politique Régional et Christian Lammens, Secrétaire Départemental, que les candidats EELV aux élections  législatives : Florence Cortès pour la circonscription 1 et Jérôme Brosseron pour la circonscription 2 ont pu visiter le site de Varilhes.       « Nos déchets sont une ressource » ont-ils tenus à rappeler. Pour les écologistes, il faut transformer le modèle : extraction/production/vente/déchet/élimination en un modèle circulaire induisant une relocalisation de l’activité et une valorisation de chacun de nos déchets. Il est nécessaire de réduire de façon drastique ceux-ci et créer des activités visant la fin du gaspillage ainsi que la récupération et la transformation de toutes sortes de résidus. David Corman, venu pour participer au meeting de soutien à Benoît Hamon, s’est félicité de l’engagement et de l’implication des militant-es ariégeois-es et du travail effectué par le SMECTOM dont l’objectif principal est d’assurer une gestion des déchets plus respectueuse de l’environnement. Cette journée a été l’occasion à de nombreux échanges riches et constructifs pour l’avenir de nos territoires.

Lire la suite

eelv.fr

Référendum en Turquie : le peuple turc, coupé en deux, porte le deuil de la démocratie

Lire la suite

Nos déchets sont une ressource

"zéro déchet" pour nos territoires  - Transformation du modèle : extraction/production/vente/déchet/élimination en un modèle circulaire induisant une relocalisation de l'activité et une valorisation de chacun de nos déchets. - Réduction drastique des déchets et création d'activités visant la fin du gaspillage ainsi que la récupération et la transformation de toutes sortes de résidus. Ça bouge en Ariège ! Moins jeter ADEME http://http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/dechets/reduire-dechets/moins-jeter

Lire la suite

eelv.fr

Halte à l’impuissance européenne face aux crimes de guerre commis en Syrie

Lire la suite

Des DROITS CULTURELS sur nos territoires

Pour l’inscription des droits culturels dans la loi !  Les «  droits culturels » sont au cœur de notre conception d’une politique culturelle durable et solidaire, facteur de liberté, d’égalité et de fraternité entre les personnes et les peuples. Ils doivent se décliner dans toutes les politiques publiques comme principe d’émancipation, d’épanouissement des personnes, d’accès au savoir et d’exercice de la démocratie. Aujourd’hui, la non reconnaissance de certaines expressions culturelles par les institutions publiques, la marchandisation des biens et des services culturels au détriment de l’équilibre entre service public et marché privé, l’ingérence des pouvoirs publiques dans la programmation artistique, ou leur renoncement à leur responsabilité en matière culturelle menacent la vie culturelle et artistique ainsi que son rôle essentiel dans la cohésion sociale. Quelques points essentiels : inscription des droits culturels dans la loi / promotion de la diversité culturelle / élaboration de plans locaux d’éducation artistique et culturelle/ redéploiement des finances publiques / soutien au développement des tiers lieux / reconnaissance et consolidation du statut d’intermittent / développement du droits sociaux des artistes / soutien aux libraires, disquaires, labels, festivals et cinéma indépendants / reconnaissance du bénévolat / soutien aux associations culturelles et artistiques sur nos territoires… La culture est au cœur de tout et doit être accessible à tous. Elle doit être considérée comme un atout pour notre territoire et s’inscrire dans une stratégie dynamique du développement économique local. Elle est génératrice de cohésion et de lien en permettant l’implication de différents partenaires. Miser sur l’avenir et l’innovation culturelle en Ariège et partout ailleurs, c’est soutenir l’emploi culturel, l’éducation, c’est renforcer l’attractivité du territoire, partager les moyens et les ressources, imaginer... La culture pour tout-es a un rôle majeur dans la construction durable du « bien vivre » ensemble. Nous défendons et nous attacherons à l’inscription des « droits culturels »dans la loi ainsi qu’à l’application des objectifs du 1% culture de l’Etat et du 1% artistique dans les constructions publiques. Florence Cortès, candidate EELV aux élections législatives sur la Circonscription 1 de l’Ariège. Philippe Miquel, remplaçant

Lire la suite